Project Description

REHABILITATION DU BÂTIMENT D’ACCUEIL DE LA TÉLÉCABINE DU VIEUX MOULIN ET DU BÂTIMENT AMONT / VAL CENIS [73]

L’autorisation d’exploitation de la remontée mécanique du Vieux Moulin arrivait à échéance. Le changement d’appareil était l’occasion de rénover les bâtiments qui l’accueillaient et d’apporter une plus-value fonctionnelle et commerciale à la station de ski de Val-Cenis située aux portes du Parc Naturel de la Vanoise.
La conception de ce projet a été naturellement guidée par plusieurs enjeux majeurs :
Améliorer le confort d’accueil des clients du domaine skiable et du personnel de la SEM.
Gérer les flux et sécuriser les parcours en limitant les croisements.
Remodeler le terrain pour se protéger des aléas naturels et sécuriser le bâtiment.
Affirmer une identité architecturale existante et singulière en montagne.
La Haute Maurienne Vanoise est dans un contexte naturel et touristique remarquable. Pour mener à bien ce projet nous avons programmé les travaux sur deux ans pour respecter un calendrier et des contraintes bien spécifiques :
– Un temps de chantier compacté de fin Avril à fin Novembre pour éviter les périodes climatiques difficiles.
– Un site du projet en partie sur des zones sensibles pour la faune et la flore. Les opérations de terrassements et de gros travaux (Hélicoptères) ne devaient pas commencer avant début Aout.
– Un chantier en site occupé. Il était nécessaire de permettre à la SEM de continuer son activité le temps des travaux. Le travail de maintenance des appareils se fait pendant l’été pour assurer une bonne exploitation du domaine skiable l’hiver et permettre à tous d’en profiter un maximum en toute sécurité.
MAÎTRE D’OUVRAGE
COMMUNE DE VAL CENIS
SEM DU MONT-CENIS
EQUIPE DE MAÎTRISE D’ŒUVRE

Architectes Mandataires : COOPERIM
Architectes Associés : TYPO ARCHITECTES
Économiste / BET Structure / OPC : SGI
BET Fluides : CENA
BET VRD : UGUET

MAÎTRISE D’ŒUVRE RM :

DCSA

MISSION : BASE + DIAG + EXE + OPC
SURFACE DE PLANCHER : 3 381 m²
MONTANT DE TRAVAUX : 7 324 792.52 € HT
DATE : Octobre 2019

 

G1 _ La gare aval

Cette partie du projet se découpe en deux entités architecturales :
– Le socle : un volume technique qui comprend les différents garages, ateliers et stockage liés à l’exploitation du domaine skiable et au travail des équipes de la SEM du Mont-Cenis.
– Les volumes supérieurs, posés sur le socle et couvert par une nappe de toitures. Ils intègrent 3 sous-programmes majeurs :
– Le Hall d’accueil du public qui s’adresse aux usagers du domaine skiable pour se retrouver, s’informer, se renseigner et acheter les forfaits de skis.
– Le garage des cabines. Cet espace existait déjà et a été conservé car il est nécessaire au bon fonctionnement de l’appareil. Il a été en partie équipé pour répondre aux diverses réglementations demandées pour l’accueil du public.
– Les bureaux de la SEM. En lieux et place des anciens bureaux ils ont bénéficié de quelques extensions, d’une restructuration lourde et d’une rénovation complète pour en augmenter la surface et en améliorer les accès.
La démarcation visuelle de ces deux entités architecturales existait déjà. Nous avons souhaité la conserver et en assumer les traitements différents. L’une est blanche et fait le lien avec le sol du parking et l’autre est bardée en métal de couleur brune noisette et habillée par de grands madriers en bois qui unifient l’identité visuelle. L’extension qui contient l’ascenseur des bureaux prend place aux côtés de ces volumes existants et sa toiture se trouve en continuité des autres pour former une ligne brisée comme une chaine de montagnes.

 

 

 

 

G2 _ La gare Amont

Cette partie du projet se divise en deux bâtiments :
– Le socle technique : : Il se trouve sous la nouvelle gare d’arrivée de la Télécabine et une partie de son toit offre une terrasse panoramique pour contempler les sommets du parc de la Vanoise. Il intègre différents programmes privés liés à l’entretien et l’exploitation du domaine skiable (un espace de repos pour les dameurs, des stockages pour divers matériels liés à l’exploitation des pistes de skis, un atelier de petites réparations, une cuve à fuel pour les dameuses, un transformateur…).
– Le socle public : La salle Hors-sac et les sanitaires publics prennent la place des anciennes fondations de la terrasse du restaurant La Fema. Ce nouveau volume profite ainsi d’un lien direct sur la plateforme d’arrivée de la gare et offre une accessibilité aisée. La construction de ce nouveau volume à permit une réfection et une extension significative de l’ancienne terrasse du restaurant.
Pour respecter le paysage d’altitude du contexte de cette gare (+2 092.00 m NGF), le projet cherche à faire disparaitre les volumes nouveaux créés. Le parti a été pris de développer des plateformes, comme des terrasses utiles aux divers usages liés au programmes. Ce choix permet une meilleure gestion des flux quotidiens mais aussi lors d’évènements organisés sur les pistes tels que certaines compétions de skis, ou tout autres rassemblements.